Issy les Moulineaux 92130 : Bienvenue sur le site internet de la section du Parti Communiste Français / membre du collectif ecolo et social d'Issy

Le PCF d'Issy les Moulineaux est membre fondateur du Collectif écolo et social d'Issy

 



Pour nous écrire,
nous féliciter,
nous gronder,
nous proposer des idées,
nous aider
ou nous rejoindre .
.



........

________________________________________________________________

 

Lettre de Pierre Laurent :

C’est avec une immense émotion que j’ai appris le décès de Robert Créange. C’est une grande figure du combat communiste et progressiste, un combattant des valeurs de liberté d’égalité et de fraternité qui nous quitte. Un homme qui n’a eu de cesse également de faire connaître et de témoigner sur ce que furent les années noires et la réalité de la déportation.

Né le 18 avril 1931 à Paris, il échappa de peu à l’arrestation en Juillet 1942, au moment où ses parents décidèrent de gagner la zone sud. Ses parents furent déportés à Auschwitz, d’où ils ne revinrent pas. Robert avait 11 ans et fut élevé par sa tante, ainsi que sa sœur Françoise.
Multiples étaient les facettes de ce militant de l’émancipation humaine: instituteur, homme de culture, c’est sans relâche qu’il transmettait aux nouvelles générations les savoirs et connaissances qui feraient d’elles et eux des citoyen-ne-s libres. Ce métier d’instituteur il l’exerça avec passion dans le Loir et Cher, au Niger, puis en région parisienne à Maisons-Laffite et Rueil- Malmaison. C’est dans cet esprit qu’il travailla au secteur loisirs et culture du CE de Renault, mais aussi au centre de vacances du comité d’entreprise ou encore au secteur Enfance-Jeunesse du CE de Renault-Billancourt dont il fut nommé responsable en août 1968.

Robert aimait les gens, aimait le dialogue, était attentif aux besoins et attentes de ses concitoyens. Cet humanisme profond qui le caractérisait fit de lui un militant syndical et politique dont le dévouement n’égalait que le courage et le franc parler. Il exerça de nombreuses responsabilités dans le Loir et Cher puis dans les Hauts de Seine, à la section de Boulogne Billancourt. C’est dans cette ville qu’il fut élu conseiller municipal de 1983 à1995, plus spécialement attaché aux problèmes de l’enseignement, de la jeunesse et du logement.

Robert avait également conscience que toute construction d’avenir ne peut se concevoir sans une connaissance de l’histoire. Marqué dans sa chair par les années d’occupation, il était un transmetteur de mémoire. Responsable local, puis départemental de la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes (FNDIRP), il en fut élu le secrétaire général au congrès en 1994. Il multipliait les interventions dans les établissements scolaires, témoignait de l’horreur de la déportation et des camps, évoquait le courage des femmes et des hommes qui résistèrent, évoquait le souvenir des fusillés, notamment du Mont Valérien et de la cascade de Boulogne dont il animait le comité de souvenir.

Cet inlassable travail de citoyen fut récompensé par un titre de chevalier dans l’Ordre national du mérite. Robert est un homme qui fait honneur à son parti et, dans les temps troublés que nous traversons, à la nation tout entière.

Je fais part en mon nom, en celui du Conseil National du PCF, à sa famille, à ses camarades du Loir et Cher et des Hauts de Seine, à ses amis et proches de toute la sympathie et de la reconnaissance des communistes français. Merci Robert, tu resteras à nos côtés dans les combats que nous poursuivrons et mènerons à bien.

________________________________________________________________

Communiqué de la Fédération PCF 92

Un acte de plus, un acte de trop !


A quelques jours de l'anniversaire des exécutions du 15 décembre 1941, le Mont Valérien a été souillé d'un tag de 50 mètres de long « Anti-paSS », reprenant le sigle nazi SS.

Cette nouvelle dégradation, marquée du saut de l’extrême droite est une inqualifiable atteinte à la mémoire de la Résistance au nazisme.
En s'attaquant au Mont-Valérien, principal lieu d'exécution de résistants et d'otages en France par l'armée allemande pendant la seconde guerre mondiale, il s'agit d'un acte de trop hautement symbolique.
Un acte d'affirmation, de résurgence des thèses racistes et antisémites.

1008 hommes y ont été fusillés parce qu'ils étaient résistants, juifs ou communistes. Français ou étrangers, membres des réseaux de Résistance, otages, ils ont été condamnés à mort par les tribunaux militaires allemands, ciblés comme des ennemis politiques et idéologiques par l'occupant, principalement des juifs et des communistes, dont Gabriel Péri, journaliste à l'Humanité et membre du comité central du PCF.

C'est cette France diverse, résistante qui a été ciblée et souillée.

Un acte de trop, car il s'inscrit dans un contexte terrible de diffusion quotidienne de thèses et discours réactionnaires et néo-fascistes.
Lorsque des multirécidivistes condamnés à plusieurs reprises par la justice pour incitation à la haine religieuse et raciale inondent les ondes et les plateaux télés, lorsque leurs théories fascistes du « grand remplacement », de « l'insécurité culturelle » et de « la préférence nationale » deviennent de « simples opinions » à débattre alors qu'elle constituent des appels à la guerre ethnique et des atteintes à la dignité humaine, alors tout cela légitime et banalise les passages à l'acte.

Les twits indignés de quelques responsables politiques de droite et de quelques chefs de rédactions sont bien insignifiants quand, dans l'heure qui suit, pour les uns ils font de ces thèses leurs nouveaux fonds de commerce électoral, et que pour les autres micros et plateaux sont de nouveaux tendus et ouverts aux promoteurs de ces thèses.Chacun, chacune est désormais face à ses responsabilités.

La mémoire souillée de la Résistance au Mont-Valérien nous rappelle une chose : le pire n'est jamais advenu immédiatement, il a toujours prospéré sur l'indifférence du plus grand nombre et les calculs sordides d'une poignée.

Pierric Annoot
Secrétaire Départemental

________________________________________________________________

 


Septembre 2021 : 24 741 visites
Octobre 2021 : 24 666 visites
Novembre 2021: 25 099 visites

Nouveau téléphone :
: 06 25 58 40 52
Nouveau mail :
pcfissy92@gmail.com

.
 


(site créé il y a 19 ans en juillet 2003)

__________________________________________

Pour suivre la campagne de Fabien Roussel : https://www.fabienroussel2022.fr/

__________________________________________

Inégibilité pour les racistes !

Cliquez ci dessous pour agrandir

__________________________________________

Le site internet des élus PCF
du conseil départemental du 92
----->
cliquez ici

__________________________________________

L'Echo (co ) d'Issy
Journal du PCF d'Issy les Moulineaux

::::::::: ........ ........
consulter N°1=............consulter N°2............Consulter N°3 ...........

 

Consulter N°4

_______________________________




Adhérez en ligne  au Parti communiste français ! 
_______________________________